François Feldman - Le mal de toi

François Feldman - Le mal de toi


    François Feldman - Le mal de toi (paroles)
    Y a plus de soleil
    Quand j'me réveille,
    Matin chagrin
    Quand j'ai le mal de toi.
    Casser la nuit,
    Le jour aussi.
    Plus faim, pas bien
    Quand j'ai le mal de toi

    Mais quand j'ai le mal de toi,
    Je raconte n'importe quoi :
    Que tu n'me manques pas,
    Que j't'attends pas,
    Que j'ai des ailes,
    Une vie nouvelle.
    Sourire devant,
    Souffrir dedans.
    J'peux mentir comme ça
    Quand j'ai le mal de toi.

    Ton pull sur moi
    Me donne moins froid,
    Parfum qui r'vient
    Quand j'ai le mal de toi.
    T'écrire une lettre,
    Partir peut-être.
    Mourir, c'est rien
    Quand j'ai le mal de toi.

    Mais quand j'ai le mal de toi,
    Je raconte n'importe quoi :
    Que tu n'me manques pas,
    Que j't'attends pas,
    Que j'ai des ailes,
    Une vie nouvelle.
    Sourire devant,
    Souffrir dedans.
    J'peux mentir comme ça
    Quand j'ai le mal de toi

    Et puis l'espoir, j'suis sûr de t'voir,
    Demain, ce soir ou bien plus tard.
    Je n'veux plus croire qu'on nous sépare
    Quand j'ai le mal de toi.
    Ça y est t'es là, j'entends ta voix.
    J'ai l'coeur qui bat, tu cours vers moi.
    T'es dans mes bras... J'délire comme ça
    Quand j'ai le mal de toi.

    Mais quand j'ai le mal de toi,
    Je raconte n'importe quoi :
    Que tu n'me manques pas,
    Que j't'attends pas,
    Que j'ai des ailes,
    Une vie nouvelle.
    Sourire devant,
    Souffrir dedans.
    J'peux mentir comme ça
    Quand j'ai le mal de toi.

    مقالات متعلقة

    إرسال تعليق