Le chevalier du guet ou ( Compagnons de la Marjolaine )



تعود كلمات هذة الأغنية للقرن الثامن عشر

كلمات الأغنية

Qu'est-c' qui passe ici si tard,
Compagnons de la Marjolaine,
Qu'est-c' qui passe ici si tard,
Gai, gai, dessur le quai !

C'est le chevalier du guet,
Compagnons de la Marjolaine,
C'est le chevalier du guet,
Gai, gai, dessur le quai !

Que demande le chevalier,
Compagnons de la Marjolaine,
Que demande le chevalier,
Gai, gai, dessur le quai !

Une fille à marier,
Compagnons de la Marjolaine,
Une fille à marier,
Gai, gai, dessur le quai !

N'y a pas d'fille à marier,
Compagnons de la Marjolaine,
N'y a pas d'fille à marier,
Gai, gai, dessur le quai !

On m'a dit qu'vous en aviez,
Compagnons de la Marjolaine,
On m'a dit qu'vous en aviez,
Gai, gai, dessur le quai !

Ceux qui l'ont dit s'sont trompés,
Compagnons de la Marjolaine,
Ceux qui l'ont dit s'sont trompés,
Gai, gai, dessur le quai !

Je veux que vous m'en donniez,
Compagnons de la Marjolaine,
Je veux que vous m'en donniez,
Gai, gai, dessur le quai !

Sur les onze heures repassez,
Compagnons de la Marjolaine,
Sur les onze heures repassez,
Gai, gai, dessur le quai !

Les onze heures sont bien passées,
Compagnons de la Marjolaine,
Les onze heures sont bien passées,
Gai, gai, dessur le quai !

Sur les minuit revenez...
Voilà les minuit sonnés...
Mais nos filles sont couchées...
En est-il une d'éveillée...

Qu'est-c'que vous lui donnerez...
De l'or, des bijoux, assez...
Elle n'est pas intéressée...
Mon cœur je lui donnerai...
En ce cas-là choisissez...


Remarque

Source : "Chants et chansons populaires de la France" t. 2 (reproduction de l'éd. de 1843, H.-L. Delloye)

Le chevalier du Guet était l'officier qui commandait le Guet à pied et à cheval de Paris, il se trouve nommé ainsi dès l'an 1254.
Le Guet de nuit fut établit en France, dès la naissance de la Monarchie.
Son service fut partagé entre les bourgeois et une compagnie moitié à pied, moitié à cheval, entretenue par le Roi, jusqu'au règne de Henri II.
Les bourgeois en furent exempts en 1562.
Le Guet à pied et à cheval fut seul chargé de la garde de la ville.
Louis XIV le doubla en 1667.
Le Guet était devenu sous les derniers règnes la moins respectable des autorités, et les libertains et les coureurs de nuit se faisaient un honneur et un plaisir de battre le Guet.
Il paraît que le Guet à pied était d'une nature mélancolique, puisqu'on avait ironiquement surnommé ses soldats, les Triste-à-pattes.

Les Compagnons de la Marjolaine n'étaient sans doute pas une société en règles, c'est la réunion des jeunes garçons et des jeunes filles qui vont danser dans les prairies où fleurit la marjolaine, dont on connaît la suave odeur, et qui étant cueillie n'est point sujette à se faner ni à se pourrir.
(Du Mersan, extraits)

La Marjolaine est une fleur connue pour sa saveur et qui cueillie n'est pas sujette à se faner ou à pourrir. On s'en sert comme aromate ou comme infusion. Mais qu'est-ce que les "Compagnons de la Marjolaine"? C'était paraît-il la confrérie des parfumeurs...

No comments